Salut à tous,

J’espère que vous allez bien et que vous avez bien commencé ce mois de juin.

Que ce mois soit le début de merveilleuses aventures avec vous-mêmes et avec les autres.

Dans cet article, je partage mon témoignage sur ce sujet qui passe inaperçu parfois, mais tellement important et sérieux.

L’hypersensibilité est parfois considéré comme un tabou ou une évidence pour certaines personnes, ce qui fait que la plupart d’entre ces personnes qui ont ce trait de caractère préfèrent en rester là et vivre avec sans se soucier de la gravité et des conséquences dans les différents domaines de leurs vies.

L’hypersensibilité : c’est avoir une sensibilité extrême, exagérée et même abusé je dirai (celles qui sont comme ça , savent de quoi je parle ) !.

Alors quand j’étais petite, j’étais vraiment d’une hypersensibilité extrême, abusé exagéré et voire même ridicule, car c’est ce que je me disais à cette époque là.


Sauf qu’à chaque fois que j’essayais d’être une personne pas hypersensible, ça se passait très mal et je faisais maladroitement les choses .

Du coup je me retrouvais au fond du trou et éloigné de tout le monde parce que personne ne comprenait tout simplement pas mes réactions face à certaines situations.

Je Pleurais et me sentais victime dans n’importe quelle situation quand il avait du monde autour de moi et pire quand on avait une réunion de famille (Ah ma famille en est témoin :)) ! )

Je m’explique, j’étais hypersensible parce que je ressentais l’énergie des autres, de l’environnement où je me retrouvais, je comprenais vite ce que les gens ressentaient, c’est maintenant que je peux l’expliquer et savoir de quoi il s’agissait Gloire à Dieu .


Je pouvais sentir quand il y avait de la tristesse dans l’air , ce qui me rendais triste et je pouvais aussi sentir que quelqu’un allait mal et moi ça arrachait toute ma joie et me rendais très malheureuse.

Je ne comprenais pas du tout ce qui se passais à ce moment-là .
Je pleurais vite ce que je n’aimais pas du tout parce qu’à cause de cela je me faisais expulsé dans certains groupe d’amis à l’adolescence.

Du coup, je me sentais seule dans mon monde, bizarre et différente. La pire des choses dans cette situation, c’est que j’étais vraiment incomprise.


J’avais du mal à me faire accepter dans un milieu. Alors j’ai terminé par me réer une carapace pour me faire plaire et accepter par tout le monde ce qui me rendit timide durant toute mon enfance et adolescence.

Parce que pour moi le fait de dire oui à tout le monde et de faire avec était la seule solution pour me faire accepter.


Parfois ça marchait et d’autres fois non mais je faisais avec et je n’était moi-même que lorsque j’écrivais et quand j’étais toute seule sans personne autour de moi.

Je ne savais pas du tout comment m’y prendre pour gérer ces différentes émotions que je ressentais à chaque fois quand j’étais en face du monde et qui étaient surtout hors de mon contrôle.

J’avais trop peur du regard et du jugement des autres car je pouvais comprendre ce qu’ils pensaient et à cause de ça j’étais devenue une personne très obéissante et soumise tant que les autres étaient heureux le reste on s’en fous.


J’acceptais de continuer comme ça jusqu’au jour où j’en avais vraiment marre, et j’étais fatiguée au point où je pensais au suicide, mais comme je vous l’ai dit j’aimais écrire.
 
Passer beaucoup de temps dans la solitude , à écrire dans mon journal intime était mon moment favoris et cela me libérait et me faisais tellement de bien que j’avais commencé à changer et à faire des recherches sur le pourquoi j’étais incomprise et pourquoi j’étais comme ça (différente).

J’étais une enfant très intelligente, donc tout ce qui m’intéressait, c’était la lecture , l’écriture et les moments passés avec les bébés et les enfants.

En attendant de trouver ma voie et le chemin de la vérité que je recherchais, les gens aimaient bien cette petite fille obéissante qui disait oui à tout, les amis qui m’utilisaient à leurs guises et t d’autres personnes qui n’avaient besoin de moi que parce que je pouvais leur servir dans telle ou telle situation.

Bien que je comprenais tout cela, j’acceptais parce que dans ma tête d’adolescente, je savais que pour eux, j’étais une personne normale et ce n’était pas u tout leur faute.

Dans ma culture, ma communauté, ce type de caractère n’était pas connu non plus.

Les choses commencèrent à changer, quand j’en avais vraiment marre de subir des pressions de gauche à droite parce que je commençais à dire non par ci et par là.

 
Et ce changement était la suite d’une décision que j’avais prise parce que je rentrais désormais dans la tranche de la maturité.

J’ai commencé à m’intéresser aux autres en restant moi-même , à en savoir plus sur eux et en observant afin de choisir un modèle à suivre.

Arrivée dans la vingtaine, c’est là que j’eus le déclic.


Je commençais à m’investir et à passer plus de temps dans la spiritualité car j’étais à la recherche de la vérité et de mon identité pour savoir qui j’étais réellement .


J’avais pris la décision de changer et d’être moi-même désormais et j’étais à la recherche d’une personne qui pouvait m’aider sur ce chemin.

C’est alors qu’après plusieurs tentatives d’évangélisation d’une de mes meilleures amies, j’acceptais alors de suivre Jésus en profondeur bien que j’étais catholique et pratiquante depuis la naissance.

Suite à ma conversion , j’ai prié sans cesse afin que mon créateur me guide pour que cette situation change dans ma vie.

Et aujourd’hui je remercie le Grand créateur qui a pu me guider à travers son Esprit Saint vers les bonnes personnes, dans les bonnes formations et dans le choix de bons livres qui m’ont vraiment aidé à devenir la personne que je suis aujourd’hui et maintenant et j’en suis vraiment très reconnaissante.

Cette personne que vous voyez aujourd’hui n’était pas la même il Ya plusieurs années :

sûre d’elle, authentique, qui accepte ce qu’elle est et accueille avec amour ses différentes émotions et qui est entrepreneure dans des domaines qui lui correspondent , qui sont en rapport avec elle-même, ses principes et ses valeurs.

Voilà mon témoignage et je prie que chaque personne se trouvant dans cette situation puisse trouver le chemin de la vérité et soit transformé dans la paix, l’amour et la joie au quotidien.



Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.